Chasse en montagne à Nuku Hiva

Added 26/9/2012

volcan Nuku Hiva

Ici, on chasse par nécessité, pour se procurer de la viande.

Les animaux chassés, des boeufs sauvages, se trouvent dans des endroits très difficiles d'accès; on utilise des chevaux de montagne pour le transport des charges.

Chevaux Marquisiens

 

capture cheval

Ces chevaux qui vivent en liberté sont parfois délicats à capturer...

capture cheval

 

mule

Si la mule a de l'humour,...on peut penser qu'elle se moque de nous!

départ chasse Marquises

La descente est longue et difficile

découpe viande boeuf sauvage

On découpe la bête sur place en utilisant un petit goyavier pour pendre les quartiers

séchage viande Marquises

La viande et la peau seront séchées

peau boeuf sauvageséchage peau boeuf

La peau servira pour la confection des "pahu" (tambours marquisiens)

Category : tradition | Comments (3) | Write a comment |

Hautea, lieu magique de Nuku Hiva

Added 24/9/2012

Hautea la vallée

Nuku Hiva est une île aux paysages variés et à la végétation unique.

habition éleveur Nuku Hiva

Nombreux sont les éleveurs installés dans les endroits reculés de l'île.

On retrouve autour de leur habitation, tous les éléments de la culture locale.

Deux plaques solaires assurent l'éclairage du soir.

Hautea Nuku Hiva

Les murs sont absents et on vit "en plein vent" pour le bonheur de tous.

Trophée Nuku Hiva

Des bovins sauvages (descendants de bêtes libérées il y a longtemps) vivent dans le relief et de temps en temps, une chasse est organisée pour produire la viande nécessaire à la vie de la maison

Mâchoire cochon sauvage

Les cochons sauvages et les chèvres sont nombreux et très appréciés

cuisine marquisienne

La cuisine reste traditionnelle

Tags :
Category : tradition | Comments (1) | Write a comment |

Au fond de la vallée

Added 12/11/2009

Haakuti

Aux Marquises, le terme "vallée" est très utilisé; il signifie village, famille ou tribu. Les habitants du village principal parlent des gens des vallées. Il faut dire que la piste ne va dans les vallées que depuis dix ans. Avant, seuls la pirogue et le bonitier étaient capables de mener les voyageurs dans ces "vallées".

Haakuti-haut

Le village de Haakuti est le sosie de la ville de San Francisco...avec un peu moins de monde...La population est beaucoup plus accueillante et les bandits inexistants. Il est situé au fond d'une vallée d'où le regard a beaucoup de mal à s'échapper; ainsi, on y attrape facilement "l'ivresse des cocotiers". Magnifique, ce petit village a des maisons de bois, certaines minuscules...

église protestante

La religion, gérante locale de la foi (certitude simpliste rendant aveugle et soumis) , existe en deux versions: catholique et protestante...

 

pilon 

Mais le dieu véritable du lieu, ...c'est le pilon . Robot ménager marquisien, très adapté à la crise de l'énergie...il permet, avec un peu de courage la préparation de la popoï, purée de fruits de l'arbre à pain que l'on mange avec les doigts en produisant des bruits de succion qui augmentent le plaisir...(ça vous dit quelque chose...?)

Tags : societe
Category : tradition | Comments (0) | Write a comment |

Nuit au cimetière

Added 4/11/2009

cérémonie nocturne

En Europe, personne n'irait se promener la nuit dans un cimetière...une crainte stupide, qui remonte à la nuit des temps, fait que nos chers disparus passent pour des entités dangereuses...

D'ailleurs, les cierges, autrefois disposés autour du corps du défunt, représentaient le feu...barrière protectrice destinée à empêcher l'évasion de l'esprit ...

Aux Marquises, pour la Toussaint, toute la population se retrouve dans le cimetière dès la nuit tombée. Les enfants équipés de bougies préparent une illumination du plus bel effet.

Il faut dire que le culte de la mort est d'une grande simplicité ici. Après le décès, on est enterré rapidement (quelques heures après la mort) dans un cercueil fabriqué dans le village (du contreplaqué habillé d'un drap)

bougies

Avec une voix caverneuse, le chef de prière énonce la liste des disparus de l'année écoulée.

lumières saintes?

 

très apprécié des enfants!

Tags : societe
Category : tradition | Comments (1) | Write a comment |

Sous les cocotiers de Ua Pou

Added 5/10/2009

oued-coco

Les cocotiers sont très importants dans la vie marquisienne. Lors des grosses pluies, les noix qui tombent sont entraînées par les eaux dans la rivière temporaire qui se forme. Elles s'accumulent dans les zones calmes du cours d'eau et sont récupérées pour l'alimentation des animaux. Les cochons en consomment beaucoup, ce qui fait que leur viande est très grasse...les marquisiens l'apprécient comme ça, trouvant le cochon d'élevage trop "sec". Leur médecin est d'un avis différent...!!!

râpe à coco

Le lait de coco est obtenu en râpant la noix et en la pressant dans un torchon pour obtenir ce liquide blanc délicieux mais très gras et trop riche pour être consommé régulièrement sans danger. On utilise souvent des râpes électriques mais la tradition qui est toujours présente et respectée, propose cette râpe en bois. L'opérateur est assis sur le siège et on fixe un coquillage dentelé sur l'ergot devant lui. La noix est donc frottée contre le coquillage-râpe...le travail est plus fatigant mais efficace et silencieux.

peaux de pahu

Dans un coin de l'atelier du sculpteur, des peaux de boeuf séchées au soleil sans aucun produit chimique; elle seront trempées juste avant la mise en place puis tendues avec des dispositifs en bois ou en os.

vaa pirogue

La pirogue...c'est la mobylette locale...une parabole indique l'arrivée incontournable de la société de consommation

tiki-siège

Mais la présence de visages venus du passé confirme l'importance de la tradition et des superstitions.

Category : tradition | Comments (1) | Write a comment |

| Contact author |