Pakoko vu par Papa Kuku

Added 22/8/2008

 

Tous les pays, tous les peuples vénèrent des héros. Actuellement, aux Marquises Pakoko a l'image d'un chef courageux qui s'est opposé au colonialisme (19e siècle); il a été condamné hâtivement et exécuté par l'armée française pour avoir fait tuer des soldats français par ses hommes. Tout le monde est d'accord sur la triste fin de son histoire: il se serait livré à l'armée qui détenait des otages puis aurait demandé à ne pas avoir les yeux bandés pendant son exécution(il a été fusillé). Les avis sont partagés sur les raisons qui l'auraient poussé à tuer des soldats français: certains parlent de provocations dans la baie, d'autres du viol des filles de Pakoko par des soldats. Il est impossible d'avoir des certitudes tant les raisons de mentir et de manipuler étaient grandes à l'époque. Actuellement, alors que l'identité marquisienne s'affirme, Pakoko revient dans la légende. La légende en fait un héros...comme Jeanne D'arc, Vercingétorix ou Napoléon....

Papa Kuku, homme de coeur et de conviction, dont l'épouse était de la famille de Pakoko, nous a conduit sur les lieux de son exécution. Il nous affirma:"l'armée française a déconné!..." A une cinquantaine de mètres de la pierre où Pakoko reçut dix balles mortelles, se trouve l'endroit où il fut enterré immédiatement. La nuit qui suivit, trois de ses neveux récupérèrent le corps et allèrent l'ensevelir dans les hauteurs de l'île, dans sa vallée. Papa Kuku, comme tous les marquisiens se demande où Pakoko repose actuellement. "Là-bas, il y a beaucoup de pae pae, il est dans l'un d'eux, mais les pierres sont recouvertes de poussière; j'ai beaucoup chassé sur ces terres, j'ai cherché et n'ai jamais trouvé. Je suis sûr que personne dans la famille ne sait où il est. Les neveux n'ont jamais parlé, d'ailleurs, mon beau père se montrait muet chaque fois que nous posions des questions. Il ne faut pas offenser les tikis..."

C'est contre cette pierre que Pakoko a été exécuté.

Le corps de Pakoko resta une nuit en terre à l'emplacement de ce hangar avant que ses neveux viennent le chercher.

Merci à Papa Kuku pour tous ces renseignements.

 

Pour avoir le récit de l'armée française de l'époque :http://tahitinui.blog.lemonde.fr/2008/06/18/la-mort-de-pakoko/

Tags :
Category : Pakoko et Kuku | Comments (0) | Write a comment |

Georges Decaunes et Papa Kuku

Added 21/8/2008

Papa Kuku, c'est un personnage, une mémoire vivante que nous avons eu l'occasion de rencontrer cette semaine à Nuku Hiva. Il fut choisi pour accompagner Georges Decaunes, le journaliste français, dans son expérience de vie "en solitaire sur une île inhabitée" . L'île en question était Eiao dans l'archipel des Marquises. Kuku resta 5 mois avec Decaunes qui lui en passa 7 sur le motu.

Marquisien de naissance, Kuku connaissait tous les éléments indispensables pour survivre là-bas, de la pêche à la chasse et à la cueillette. Il ne craignait pas les "vehine hae" nombreuses (dit-on) sur cette île . Il fut étonné de voir débarquer un matériel important : trois postes de radio, deux carabines, des aliments conditionnés  etc... par un bateau militaire, mais constata à la fin de son séjour la déprime importante qui affectait Georges Decaunes. Le journaliste termina très affaibli et dut même être hospitalisé. Pendant son séjour, il tuait parfois un mouton mais ne savait pas conserver la viande et jetait presque tout... La vie de Robinson demande des connaissances particulières.

"Decaunes est rentré en France; il m'a appelé peu de temps avant sa mort" nous précise Kuku et "j'aimerais rencontrer son fils..."

Kuku, c'est aussi un sculpteur et le terrain qui entoure sa maison (surmontée par le drapeau bleu de l'indépendance), comprend une collection de grands tikis.

Papa Kuku, c'est un sculpteur "à l'ancienne" : pas d'outils électriques...il travaille à la hache et au piolet. Il montre un attachement émouvant pour ses enfants-tikis. Sa gentillesse est immense. Lors du dernier passage du président de la Polynésie à Nuku Hiva, celui-ci fit stopper la vingtaines de voitures officielles devant chez Kuku pour aller bavarder un peu avec son ami.

Ce sourire, c'est à l'image de tout ce qui rend heureux aux Marquises...

Tags :
Category : Pakoko et Kuku | Comments (4) | Write a comment |

| Contact author |