Articles of this page


Ah...les cochons!

Ah...les cochons!

Added 3/9/2008

Le zoo…

Chaque mois, l’Aranui, un cargo mixte, déverse une grosse centaine de touristes dans chacune des îles des Marquises dont la première est Ua Pou. Il faut dire que c'est très exotique, dans ce paysage grandiose, de  venir admirer les évolutions et les chants des « kaioi » , avec en prime un repas local totalement marquisien !

« Les danseurs imitent le cochon  car c'est un animal vénéré aux  Marquises ! » ; et pour constater de visu la chose, on se réunit armé jusqu'aux dents de « canon », « nikon » et autres « kodak ». Une centurie de bidochons  argentés, blanchissants, claudiquants et pourtant très pressés attaque la remontée de la rue principale avec l'incontournable découverte du « upe », la visite irrévérencieuse de l’église et la cascade de photos de zips, zaps et autres « curiosités »… !

Les kaioi exécutent  leur haka, les chanteurs et batteurs de « pahu » font de leur mieux pour exprimer le rythme et la sensibilité d'un peuple issu des pirogues et de la magie.

Parfois, une légende arrive à naître de ces rencontres ; une légende comique… un éclat de rire… une histoire incroyable…

Un jour, un touriste de l’Aranui a signalé que son fils avait perdu son appareil dentaire lors du repas traditionnel offert aux touristes. Le bateau devant repasser une semaine plus tard, il souhaitait que l'on cherche dans le secteur du restaurant si par hasard l'objet n'était pas resté sur une table.

Au retour du cargo, ce touriste fut très étonné d’apprendre qu'on avait bien retrouvé l'appareil de son fils. La tenancière du restaurant ayant donné les restes du repas à ses cochons, on avait tout simplement administré un vomitif aux animaux et récupéré l'appareil en fouillant avec un morceau de bois dans les aliments que les cochons avaient rejetés (l’appareil était intact, même pas mâché comme dans l’histoire du petit chaperon rouge…). Le médecin avait contribué à la réussite de l'opération en offrant gentiment le vomitif.

Y a-t-il une plus grande fierté pour un individu que de porter un appareil dentaire qui a séjourné dans le ventre d'un cochon ?   Et pourtant, loin d'apprécier le cadeau que le dieu marquisien Tanaoa lui avait fait, le père se tourna vers son épouse et lui dit ces mots si décevants : «  tu ne diras rien  au gosse !! »... Puis, faisant preuve d'un peu plus de courage, il se reprit et annonça : «  on lui dira la vérité le jour de son mariage !... »

À quoi ça sert que Tanaoa se décarcasse ? 

Cette histoire est-elle une légende ?  allez savoir ! (Je sais qu'actuellement, le fils n'étant pas marié, il ignore toujours l'histoire de son appareil dentaire…)

Mon appareil de photo étant configuré pour ne prendre que les sujets de qualité artistique...il n'a pas été possible d'éditer les représentations de touristes...

 

Tags :
Category : Ah les cochons! | Comments (1) | Write a comment |

| Contact author |