La mort de Gauguin à Hiva Oa

Added 21/4/2009

peinture de Gauguin

Le célèbre peintre Gauguin qui repose dans le cimetière de Atuona sur l'île de Hiva Oa, arriva en 1901 sur cette île et mourut en 1903 touché par l'alcool et la syphilis.

A son arrivée, il avait acheté un bout de terrain à l'évêque de l'époque pour y construire sa "maison du jouir"

Bien sûr, les rapports avec l'évêque ne restèrent pas longtemps positifs...l'église n'acceptant pas l'idée de "jouissance" et Gauguin sculpta une représentation de l'évêque avec sa gouvernante nue...dont on disait qu'elle s'entendait "vraiment bien" avec l'éclésiastique...

voyage en bois

C'est le pasteur protestant Vernier qui entretenait les meilleurs rapports avec le peintre; ayant fait des études de médecine, il venait le soigner régulièrement.

A la mort de Gauguin (8 mai 1903), on vint prévenir Vernier "le blanc est mort!"

Vernier courut chez Gauguin mais y trouva l'évêque installé et décidé à le faire enterrer avec toute la grande pompe catholique...

L'évêque fit transporter le corps à l'église et déclara à Vernier: "j'ai eu son corps..."

Vernier répondit:"mais moi, j'ai eu son âme"

cérémonie sans larmes

L'enterrement fut très rapide et l'évêque écrivit dans le journal des vicaires des Marquises:"Triste mort subite du triste Monsieur Gauguin: pauvre peintre, pauvre littérateur, pauvre chrétien; la corruption la plus effrontée, l'impiété la plus affichée! Socialiste radical!"

esprits de miro

Aujourd'hui, la tombe de Gauguin est l'endroit le plus visité des Marquises!  

Tags : peinture
Category : Gauguin | Comments (0) | Write a comment |

Gauguin génie de l'exotisme

Added 22/11/2008

Réaliser un article sur Gauguin, c'est toujours un grand plaisir. Il n'y a qu'à se laisser bercer par la musique des couleurs de ses oeuvres et par les messages sous-jacents qui fleurissent dans ses tableaux pour éprouver un bonheur exotique.

Cette jeune et jolie Marquisienne a posé pour Gauguin

Artiste, donc marginal, Gauguin n'a pas fait l'unanimité dans la société de l'époque. Il faut dire qu'il n'y est pas allé de main morte pour remettre en question le système colonial et les structures morales imposées aux marquisiens. L'église, qu'il a brocardée, c'est vrai, et notamment lorsqu'il a réalisé une sculpture de l’évêque accompagné de sa gouvernante nue… a réagi vigoureusement aux remises  en question du modèle qu'elle voulait imposer. Il est vrai que nous étions au tout début du XXe siècle. Les choses ont-elles vraiment changé,  puisque je me laisse dire qu’un célèbre politique français voulait interdire la vente de poupées destinées à le ridiculiser…lui … homme public, ayant accepté les règles des pays « libres »…

Le monde de l'art serait orphelin sans des personnes comme Baudelaire, Hugo, Gainsbourg...

Tous ces génies auraient-ils produit des oeuvres d'une qualité exceptionnelle, des trésors pour l'histoire humaine s'ils avaient mené une vie de «  bon père tranquille » ?

Gauguin souhaitait l'égalité entre les marquisiens et les colonisateurs. Pourquoi les marquisiens n'avaient-il pas le droit de boire les mêmes produits que les «  gens venus d'ailleurs » ? (loi de l’époque)

Il  a certainement été un grand défenseur de l'identité marquisienne et du libre choix social. Les manipulations du système en ont fait un démon dans l'esprit des « bien-pensants ». À sa mort, il était avec une jeune marquisienne, mineure, et  si on l'accuse de pédophilie,  il faut savoir que cette jeune fille avait déjà eu un enfant avec un précédent compagnon marquisien et que cela ne choquait personne.

Gauguin, malade et au bout du rouleau ,  s'est peut-être suicidé (quelques indices le laissent penser). Il laisse des trésors à l'humanité et sans chercher à juger sa vie et ses choix, c’est l'artiste que l'on doit remercier.

La tombe de Gauguin, honoré par le Ministre de la Culture

Tags :
Category : Gauguin | Comments (2) | Write a comment |

| Contact author |